Communiqués CA

Edito


Il est chaud, il est chaud le Molo !


Voilà, c'est fait ! Le Centre Autonome Jeune Molodoï a réouvert ses portes après une période de 7 mois de travaux. Avant cela, il y avait eu la réfection du toit et avant elle de longs mois de réflexions en collaborations avec les utilisateurs/trices.


Cela faisait des années que nous réfléchissions à comment faire des gros travaux dans la salle. Et puis, après avoir fêté les 20 ans de Molodoï, nous nous sommes lancé : réflexions, plans, réunions, propositions, re-plans, pour trouver les moyens de gagner de l'espace (pour les rangements...), de rendre plus agréable la salle (éviter qu'il pleuve pendant les concerts, avoir moins froid dans les loges...) améliorer l'accueil (des WC fille plus grand, une cuisine aux normes...) rendre les tâche ingrates plus simple (un sol lisse, des sanitaires carrelés...).


Rapidement, lorsqu'il a fallu chiffrer nos désirs nous nous sommes rendu compte de notre incapacité à financer les travaux. Dès lors nous nous sommes tournés vers la municipalité qui, depuis le premier bail emphytéotique signé en 1991 accompagne financièrement le projet associatif Molodoï à l'aide d'une subvention annuelle de fonctionnement. Le montage financier, à hauteur de 500 000 euros, nécessitera que la ville de Strasbourg soit porteuse du projet de chantier et donc que nous abandonnions temporairement notre emphytéose.


Muni d'un bail précaire -dûment négocié- dont la durée de validité s'adaptait à la durée des travaux, nous avions ainsi la garanti de retrouver notre emphytéose lors de la remise des clefs de fin de chantier.


Nous y sommes et vous allez découvrir un lieu qui n'est pas métamorphosé mais embelli. La seule concession que nous ayons dû faire est le paiement annuel d’un forfait de 3000 € soit un « loyer » de 250€ mensuel. Les grincheux/euses parleront d'une augmentation de plus de 200% puisque depuis 1994 le forfait n'était que de....15€ annuels ! Les joyeux/euses souligneront qu'avec un nouveau bail de 20 ans et une salle toute fraîche, ce forfait nous coûtera 60 000€ pour un investissement de 500 000€ de travaux...


D'autres nouveautés vous attendent : nous proposons un service supplémentaire aux associations utilisatrices qui souhaitent vendre de la bière pression. Une tireuse 4 becs est désormais installée en permanence au bar de la salle. Mais attention, le prix de la bière étant beaucoup plus cher au litre (2,40€ à la pression pour 1,32€ en bouteille) les associations n'auront pas d'obligation de fonctionner avec la tireuse et pourront continuer avec le bon vieux système des 75 cl. Car nous souhaitons instamment que les associations gardent à l'esprit la nécessité de pratiquer des prix les plus bas possible : le Centre Autonome Jeune Molodoï doit rester un lieu de cultures alternatives, abordable pour tous et ne doit pas participer à la gentrification du quartier. Nous serons vigilent(e) à ce que les prix d'entrée et les prix des boissons ne s'envolent pas au prétexte de servir des bières exotiques.


Depuis 2004, le Molodoï embauchait de jeunes ingénieurs son en contrat aidé de deux ans, histoire de se former et de faire ses premiers pas dans une salle polyvalente aux événements multiples. La politique du gouvernement mettant fin aux emplois aidés (sauf pour la police!) les désignant comme des vestiges d'un temps révolus, nous oblige à embaucher en CDD. Les charges financières vont donc augmenter pour la salle et dans cette perspective, nous avons décidé d'augmenter le forfait « grande sono » de 450 à 500€.


L'association HK, habituée des lieux depuis des années, a fabriquée une enseigne « MOLODOÏ » qui sera prochainement accrochée à l'entrée de la salle. Cela nous rappelle que les dons peuvent être financiers mais également techniques et matériels. A ce titre nous cherchons toujours des clefs de 13 plates et à pipes, des marteaux, des tournevis cruciformes toutes tailles, des planches toutes tailles, des lampes (de chevet, de bureau, de salon mais pas de plafonnier...), des ampoules à visse 40 et 60A, des tasseaux, des bancs et tables de brasserie....


Nous rappelons à toute fin utile que l'ensemble des dons versés par les associations au Molodoï sont destinés au bon fonctionnement de la salle, aux investissements en matériel (notamment sono...) et que nous ne réalisons aucun profit.


Nous espérons que les améliorations faites à la salle satisferont les utilisateurs/trices (spectateurs/trices, bénévoles, artistes....) et que le public -comme les associations- veilleront à maintenir le plus longtemps possible les lieux en l'état.


Et nous finirons par un petit message au tagueur « VAURY1 » qui a salopé moult murs de la salle dès la 1ère ouverture : c'est bien de poser ton blaze sur des murs à Molo mais la prise de risque est inversement proportionnelle à la qualité de ton tag. Dès lors essaies plutôt la cathédrale ou les murs du comico et au passage, vient repeindre nos murs!).


L'équipe du CA Molodoï

Page 1 sur 38